Le houblon

Plante grimpante dont les feuilles palmées rappellent celles de la vigne, le houblon a été introduit dans nos régions au XIIème siècle. Il pousse dans des sols humides et ombragées. Les cônes de houblon (ou strobiles) ont été utilisés par les moines dans la fabrication de la bière. Ils contiennent de la lupuline, résine amère à laquelle il donne son amertume et sa saveur. Ce sont les médecins arabes qui, vers le Xème siècle, ont mis en évidence ses propriétés calmantes et ses vertus sur la qualité du sommeil.

SES PRINCIPAUX CONSTITUANTS

Le houblon, dont on utilise les cônes, est constitué de :

  • Terpènes (10 à 30% des cônes) comme l’humulone ou la lupulone, substances responsables de l’amertume
  • Huile essentielle : avec plus de 170 différents composés, notamment des sesquiterpènes comme l’humulène ou le 2-méthyl-3-buten-2-ol
  • Flavonoïdes, comme le xanthohumol, spécifique du houblon.

 

Le houblon contient des principes amers (la lupulone, l’humulone, etc.) qui stimulent le système digestif. Enfin, plusieurs constituants du houblon tel que le 2-Methyl-3-buten-2-ol ont un effet calmant. Le houblon est utilisé notamment dans des combinaisons avec d’autres plantes relaxantes comme la  valériane.

Le houblon est une plante connue pour ses propriétés limitant les tensions nerveuses légères et favorise un sommeil sain.